CÉRÉMONIE D’HOMMAGE À S.E JOHN P. JOSEPH MAGUFULI, FEU PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DE TANZANIE


CÉRÉMONIE D’HOMMAGE À SON EXCELLENCE JOHN POMBE JOSEPH MAGUFULI, FEU PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE UNIE DE TANZANIE PAR L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES NATIONS UNIES


MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR RAYMOND SERGE BALÉ,

AMBASSADEUR, REPRÉSENTANT PERMANENT DU CONGO,

PRÉSIDENT DU GROUPE DES ÉTATS D’AFRIQUE


New York, le 16 Avril 2021



Monsieur le Président, de l’Assemblée générale Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Distingues collègues, C’est au nom du Groupe des États d’Afrique que j’ai le triste devoir de prendre la parole à cette cérémonie solennelle d’hommage posthume par l’Assemblée générale des Nations Unies au grand homme d’État que fut le Président John Pombe Joseph Magufuli , décédé le 17 Mars 2021.


Je m’incline devant la mémoire de l’Illustre Disparu et présente nos condoléances les plus sincères au Gouvernement et au peuple frère de la République Unie de Tanzanie, endeuillés par la disparition inopinée de cet éminent dirigeant africain.


J’adresse les mêmes condoléances aux membres de sa famille. En ces heures des plus sombres que connait la Tanzanie, le Groupe des États d’Afrique exprime sa solidarité et sa profonde sympathie aux frères et sœurs tanzaniens. Bulldozer, cet engin de terrassement très puissant monté sur un tracteur à chenilles et qui sert à pousser des terres et à niveler des sols, dans son sens figuré un terme employé qui décrit cette personne que rien n’arrête.


Oui, ce sobriquet de bulldozer qui lui fut attribué, convient bien au bâtisseur que fut le Président Magufuli. Après son élection en 2015, il a engagé son gouvernement dans un programme ambitions de construction de diverses infrastructures aux fins du développement économique de son pays. Il aura signé les cinq ans de son premier mandat de projets emblématiques de construction de routes , de chemins de fer , de ponts, d’extension et de modernisation de ports et d’aéroports, et de diverses réalisations socio-économiques.


Son sobriquet de bulldozer, il le doit également à l’implacable lutte qu’il a engagée contre la corruption, en s’investissant, en même temps, dans l’assainissement et la rationalisation des finances publiques. Grâce à une gouvernance économique clairvoyante qui a privilégié l’intérêt national, il a hissé la Tanzanie parmi les croissances les plus élevées d’Afrique, avec un taux de 5,8 % en 2018 et une tendance à la hausse de l’ordre de 6% en 2019.


Comme une prophétie de ce croyant qu’il fut, le Président Magufuli déclarait et je le cite en anglais "One day you will remember me… I know one day you will remember me, not for bad things but for the good deeds... because I have sacrificed my life for the poor in Tanzania,". Fin de citation.


Comme pour faire écho à cette prophétie, la Tanzanie tout entière, dans l’affliction mais reconnaissante, lui a réservé un hommage et des funérailles dignes d’un héros.


Cette difficile et douloureuse épreuve a vu partir une figure politique panafricaniste iconique, chère, si aimée et appréciée de son peuple.


Que son âme repose dans la paix éternelle.


Je vous remercie pour votre attention.

0 views0 comments

AU RELATED LINKS

UN RELATED LINKS

SITEMAP

CONTACT US

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Flickr - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram

©2019 The Permanent Observer Mission of African Union to the United Nations.